26/08/2015


POT DE FERMETURE
MERCREDI 26 AOÛT 2015 - à partir de 18h
22, rue Jean et Marie Moinon - 75010 Paris
Métro Belleville/ Colonel Fabien

Arrive le moment fatidique, celui de notre pot de clôture. A cette occasion, l'équipe d'Art Eclipse vous propose une exposition collective des artistes émergents mis en avant durant tout l'été. Venez nous retrouver autour d'un verre pour échanger sur ce festival d'art solidaire ou pour le découvrir avant qu'il ne soit trop tard.



Les artistes exposés: 
Adriana Popovic- Sculpture et céramique
Géraldine Poles- Dessin
Julie Franchet - Photographie
Pénélope Calmejane- Sculpture et céramique
François Calmejane- Sculpture métallique
Eric Stévenot- Dessin
Lilian Fauchet- Peinture
Didier Bruault - Dessin
Plus d'informations sur les artistes dans les rubriques qui leur sont consacrées. 

Dès le jeudi 27 août, la galerie éphémère reprendra sa fonction d'atelier. 
Adriana Popovic, sans qui cette belle expérience n'aurait pas été possible est sculpteur et céramiste, elle occupe ce charmant atelier de la rue Moinon durant toute l'année.
Le blog sera après cette date toujours alimenté de photographies et de textes sur les expositions. 

24/08/2015

LILIAN - Peinture (la petite nouveauté de notre clôture)

http://lilianpeintre.blogspot.com

Recoin n°2 ©Lilian

Puisant ses sujets dans le quotidien citadin, ce peintre porte son regard sur les ouvertures, les recoins et les êtres qui le peuplent. Lilian tente de traduire en peinture la poésie qui se dégage des paysages urbains insolites, des lieux ordinaires et de certains oubliés. Au cours de ses errances urbaines, il s’imprègne des lieux, observe et enregistre des ambiances, des objets, des émotions. Quand l'œil du photographe s'associe à la main du peintre, les œuvres renouent avec la tradition de la peinture de chevalet. La photographie comme esquisse, Lilian prépare ses toiles selon une technique apprise dans l'atelier parisien de Valentin Caro, peintre réaliste issu de la movida espagnole. Mêlant reliefs, jeux de couleurs et hyperréalisme, il nous invite à un voyage pictural singulier à travers des territoires de Berlin, Paris et sa banlieue.

Pour découvrir davantage sur cet artiste et son œuvre :
http://lilianpeintre.blogspot.com

Exposition de Julie Franchet

Page de l'artiste sur notre blog
Julie Franchet est une photographe qui s'empare d'un répertoire de sujets très variés.
Sur les barricades de place Maïdan en Urkraine ou dans les paysages du confins de l'Arménie cette artiste pose un regard pudique sur les moments de tensions et de doutes qui agitent les nations d'Europe Centrale. Particulièrement marquée par ce qu'elle nomme elle-même son "voyage initiatique" en terres arméniennes, elle nous propose un condensé de cette tranche de vie dans un livre-objet, rassemblant textes et photographies.
Impliquée dans une recherche esthétique sur le clair-obscur qui n'a rien à envier au travail d'Alexander Shahabalov, elle s'empare des corps dans sa série Outlines pour fixer sur le papier des instants de tension et des mouvements contraints résumés en pure ligne lumineuse.

Exposition de Julie Franchet à l'atelier d'Adriana- Série Outlines ©Julie Franchet

Inspirée également par l'univers de David Lynch et particulièrement Mulholland Drive, elle restitue cette ambiance énigmatique et suave dans sa série LLorando.

Exposition de Julie Franchet à l'atelier d'Adriana- Série LLorando ©Julie Franchet
Ne reniant pas l'expérimentation, Julie Franchet se prête au jeu du hasard rassemblant dans des petites série de trois photographies ces prises de vue où le laissé faire a la part belle.

Quelques unes de ces productions peuvent être acquises directement via la plateforme Blurb:
Livre Arménie voyage initiatique
Livre série Llorando
Livre This is Home - 2013

Retrouvez toute la photographie de Julie Franchet sur ses pages et sur notre blog:
http://www.juliefranchet.com/
http://juliefranchet.com/WordPress3/
Julie Franchet sur notre blog

Exposition de Julie Franchet à l'atelier d'Adriana ©Julie Franchet

05/08/2015

Exposition - Frédéric Miel

Cette exposition rassemble des œuvres produites à différents moments de la carrière de Frédéric Miel. Fasciné par la nature évolutive du métal, le sculpteur donne à voir les traces de son geste sur la matière : points de soudure entre deux tiges métalliques, bulles d'air formées au cours du refroidissement du métal en fusion dans les moules...


Jambe ©Frederic Miel/ Photo: FP


Souvent narrative, sa production met en scène des personnages dont la confrontation traduit avec humour la difficulté des relations intersubjectives et pointe les petits travers de nos sociétés consuméristes. 

Designers ©Frederic Miel/ Photo: FP


Elle peut se faire plus graphique comme avec les ailes d'abeilles ajourées – clin d'œil au patronyme de Frédéric Miel – dont la silhouette en tiges métalliques brutes contraste avec le mur blanc de l'atelier où elles sont accrochées. Ces figures semblent s'animer sous nos yeux grâce à des jeux d'ombres et de lumières qui transfigurent ce matériau par nature froid et inerte en une apologie du vivant.

Ailes ©Frederic Miel/ Photo: FP


Florence et Ida

Exposition - Eric Stévenot

Lors de l'exposition, un coin de l'atelier a été aménagé pour le plus grand plaisir des visiteurs qui pouvaient observer Eric Stévenot manier le crayon, la plume et l'encre. 

©Eric Stévenot/ Photo: FP


Œuvres autonomes ou intégrées dans une série, ses dessins sont impressionnants de réalisme et de précision. Au cours de ses voyages, en France ou en Suisse, l'illustrateur s'attarde sur les paysages forestiers, un de ses thèmes de prédilection. 

Paysage de Montagne ©Eric Stévenot/ Photo: FP

Il se fait aussi « croqueur » du quotidien comme en témoigne la série des jambes des usagers du métro parisien, portrait anonyme et révélateur de la société contemporaine au fil des modes et des saisons. La série des portraits de petits formats exposés par l'artiste sont aussi issus d'une démarche singulière, la rencontre anonyme et informelle dans la rue ou ailleurs devient le premier pas d'une série de trois croquis intimistes créés chez l'artiste ou chez son modèle. 


Jambes ©Eric Stévenot/ Photo: FP


Captant l'attitude du personnage dans un tracé fluide et organique, Eric Stévenot nous invite à reconsidérer ces formes que l'ordinaire nous occulte.

Florence et Ida